Le Grand Réveil


L'invité du Grand Réveil : Daniel Reininger

L'invité du Grand Réveil : Daniel Reininger

Crédit photo : Shutterstock

Daniel Reininger, président de l’association Alsace Nature 

Il y a quelques jours, un lynx a été retrouvé mort dans les Vosges, dans la vallée de Thann plus exactement. Selon l’association Alsace Nature il s’agit d’un acte de braconnage. Vous avez fermement condamné cet acte ?

On a tout à fait condamné cet acte, parce qu’il est inadmissible aujourd’hui, alors que tout le monde parle de biodiversité, que certains s’accordent le droit de dire qui a le droit de vivre ou forêt ou non.

Aujourd’hui nous en savons un peu plus puisque la Préfecture du Haut-Rhin et l’Office Français de la Biodiversité ont confirmé hier un cas de braconnage du lynx, qui est une espèce protégée, dans la vallée de Thann. Il s’agirait d’un mâle adulte qui n’était pas connu pour l’instant par ceux qui suivent les espèces animales, et il a été tué par arme à feu.

Il y a un plan de réintroduction du lynx dans les Vosges, aujourd’hui quelle est la situation ?

Les projets de réintroduction du lynx ont commencé en 1983 dans les Vosges. 21 lynx avaient été lâchés et tout cela s’est très mal terminé puisque les chasseurs du Haut-Rhin n’ont jamais approuvé ce plan de réintroduction du lynx. Et aujourd’hui il n’en reste que 5 ou 6 dans les Vosges.

Une pétition a été lancée pour demander la réintroduction d’un nouveau lynx. Vous allez mener une action en justice contre le ou les responsable(s) de ce braconnage ?

L’association s’est constituée partie civile auprès du procureur de la République. Notre plainte suivra son cours. Et nous demandons à l’Etat également qu’il prenne ses responsabilités.

On a également la chance dans les Vosges d’être irrigués par des populations de lynx au sud et au nord de l’Alsace donc on est quelque part, le chaînon manquant et ce chaînon-là il faut le protéger. Il faut encourager la protection maximale et il faut que tout le monde s’engage à retrouver un peuplement conséquent. 

Au final, est ce que cet acte n’est pas juste la partie émergée de l’iceberg ? Le problème aujourd’hui n’est-il pas qu’on n’arrive pas à cohabiter dans les Vosges ?

C’est un vrai problème. Les Vosges sont un massif relativement petit et très fréquenté. La population est importante et finalement aujourd’hui entre tous ceux qui veulent en faire soit leur terrain de jeu, soit y travailler, soit y aller pour se ressourcer, admirer la nature, etc… ça fait beaucoup de choses en même temps. Et vous rajoutez à ça les chasseurs et la forêt qui souffre, ça fait que finalement aujourd’hui on aurait besoin d’un vrai projet pour les Vosges. Il y a de la place pour tout le monde à condition que chacun respecte l’autre.

Vous pouvez retrouver toutes les informations de l'association sur leur page Facebook. La pétition est à retrouver en cliquant ici.

 

Radio Mélodie

| vendredi 24 janvier 2020 à 12:40

La Mélodie Family

Naturopathie : Prévenir les allergies saisonnières

20/02/2020

Le Grand Réveil

L'invitée du Grand Réveil : Maylis Kremer

20/02/2020

La Mélodie Family

Recette : Soupe à l'oignon

20/02/2020

Le Grand Réveil

Le Panier du Chef : Omelette paysanne

20/02/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.